Technologies

Les technologies d’interconnexion entre équipements permettent de nombreuses possibilités : paramétrage, pilotage, échanges de fichiers, synchronisation, …

Que ce soit pour contrôler ou permettre à plusieurs équipements de communiquer ensemble, nous vous proposons la technologie adaptée à vos besoins parmi l’ensemble de celles que nous avons déjà mis en œuvre.



USB :

Ce bus de communication en série permet de connecter des périphériques à des équipements sous tension. L’évolution de cette norme a permis d’augmenter la vitesse de communication de 1.8 Mbit/s pour l’USB 1.0 jusqu’à 5 Gbit/s pour l’USB 3.0.

Firewire :

Le Firewire, ou IEEE 1394, est le nom commercial donné par Apple à une interface série multiplexée véhiculant à la fois des données et des signaux de commandes. Le Firewire permet d’assurer un débit de données stables jusqu’à 3 Gbit/s ce qui le destine principalement aux disques dures externes et aux caméscopes.

Ethernet :

L’Ethernet, ou IEEE 802.3, est un protocole de réseau local permettant de connecter de nombreux équipements ensemble. L’information est diffusée à l’ensemble des machines connectées au réseau et sera décryptée par son destinataire. Le débit de ce type de réseau va habituellement de 10 Mbit/s à 1 Gbit/s.

Fibre optique :

La fibre optique est un fil de verre ou plastique utilisé pour transmettre des données à des débits très importants pouvant aller jusqu’à 100 Gbit/sec. L’information est émise dans la fibre optique par une ou plusieurs sources lumineuses (led ou laser) pour parcourir des distances allant de quelques centimètres à des centaines de kilomètres.

SATA et eSATA :

Le serial ATA est une norme de communication série spécifiquement étudiée pour connecter une mémoire de masse tel qu’un disque dur rapide (SSD) à une carte mère. L’eSATA est l’adaptation de cette norme afin de connecter et d’alimenter un périphérique externe de ce type. Les débits du SATA vont de 1.5 Gbit/s jusqu’à 6 Gbit/s.

CPL :

Les courants porteurs en ligne (CPL) permettent l’échange d’information sur le réseau électrique existant. Ne nécessitant pas de câblage particulier, cette technologie est apparue dans des applications industrielles et domotique à faible débit (20 Kbit/s) pour s’étendre finalement aux applications multimédia haut débit (500 Mbit/s).